On a testé pour vous… les respounchous!

Des respounchous? mais qu’est ce que c’est que cette bête-là? Le respounchous ou tamier commun de son autre nom pousse au bord des bois et dans les talus au début du printemps, Souvent confondu avec l’asperge sauvage il n’en a pourtant pas le goût, étant plus amer… Mais wikipédia en parle bien mieux que moi : http://fr.wikipedia.org/wiki/Dioscorea_communis.

Image

Armés de poche et de chaussures de marche, nous avons donc suivi nos guides (des aveyronnais bien sûr…) pour partir à la chasse-cueillette des respounchous… ce fut une chouette ballade malgré un temps maussade pour cette après-midi du 1er mai… Mais au moins, le repas du soir était tout trouvé…

Image

( ces deux premières photos ne sont pas de moi, mais trouvées sur internet pour vous montrer à quoi ressemblent les respounchous à l’état sauvage! 😉 j’ai omis de faire des photos pour ma part…).

Prévenus que nous étions de l’amertume des dits respounchous, nous les avons blanchis seulement 1 à 2 minutes dans de l’eau bouillante après les avoir soigneusement lavés. Il paraîtrait qu’en le faisant plus ils seraient encore plus amers.

Image

J’ai ensuite choisi deux versions parmi les nombreux modes de préparation trouvés sur internet : la version salade et la version oeufs brouillés.

Respounchous en salade:

– des respounchous blanchis (pardi…)

– une sauce vinaigrette préparée à base d’un vinaigre un peu sucré: pour moi du vinaigre au sureau qui c’est révélé parfait mais du balsamique doit très bien faire l’affaire

– on peut ajouter en accompagnement: de petits lardons, des croutons de pain, des œufs mollets… etc.

Image

Verdict: dans cette version, on sent bien la douce amertume des respounchous mais c’est loin d’être trop fort. Un vinaigre plutôt sucré agrémente très bien et permet de contre-balancé l’amertume.

Oeufs brouillés aux respounchous:

– toujours des respounchous…

– 2 œufs par gourmand

– 1 cuillère à soupe de crème fraîche par personne

– un peu de sucre

– huile d’olive

– sel, poivre

Faites revenir les respounchous préalablement blanchis dans l’huile d’olive saupoudrés d’un peu de sucre pour casser l’amertume.Personnellement j’ai préféré les tronçonner un peu…

Imagel

Cassez les œufs dans un saladier, ajoutez-leur la crème, le sel et le poivre puis versez le mélange sur les respounchous.

Image

Faites cuire selon votre goût. Dégustez!

Image

Verdict: dans cette version, on ne sent pas du tout l’amertume des respounchous mais ils donnent un petit goût très agréable aux œufs brouillés.

Image

Finalement; les aveyronnais on peut-être raison de leur courir après, le goût est plutôt intéressant et ces deux versions s’accordent très bien dans l’assiette… si j’en retrouve sur mon chemin, je me laisserai sans doute tenter par un test d’une version risotto…

Publicités

Un brunch… pour poursuivre la promenade!

Et oui, je vous invite à poursuivre la promenade dans les sous-bois entamée hier… à l’occasion d’un brunch en amoureux! (ne vous inquiétez pas, nous ne mangeons pas des cèpes tous les jours… même si en ce moment…)

C’est l’occasion de re-visiter un des classiques du brunch, les œufs brouillés!

Œufs  brouillés aux cèpes:

pour 2 personnes

– 4 œufs (je compte 2 œufs par personnes)

– 1 joli cèpe

– 1 gousse d’ail

– persil

– 5 cl de crème fraîche liquide

– sel, poivre

– huile d’olive

Nettoyez le cèpe et coupez-le en petits cubes.

Image

Faites-les revenir dans la poêle huilée.

Image

Pendant ce temps cassez les œufs, battez-les très légèrement après avoir rajouté la crème fraîche. Salez,poivrez.

Image

Ajoutez l’ail et le persil aux cèpes puis versez les œufs dans la poêle. Mélangez sans cesse jusqu’à obtenir un mélange mousseux.

Image

Servez avec des carottes râpées et du jambon blanc juste passé à la poêle. Dégustez aussitôt.

Image