Couronne ou galette des rois… comme une bonne résolution!

Voici un (certain) moment que je n’ai rien publié ici… Disons qu’à défaut d’avoir une véritable excuse j’avais autre chose en tête. Mais me revoici avec la nouvelle année… poussée peut-être par un semblant de bonne résolution, restera encore à la tenir (un sacré problème dans le cas des bonnes résolutions!).

Quoi qu’il en soit je vous souhaite à tous, lecteurs et gourmands, une année 2015 douce et sucrée… 😛

En ce jour d’épiphanie – et oui, l’épiphanie est bien le 6 janvier, bien qu’elle soit par habitude fêtée le premier dimanche de janvier en France – je vous propose pour repartir du bon pied de faire votre choix entre la couronne briochée fondante du sud et la nordiste frangipane… J’ai choisi des versions tout particulièrement parfumée pour cette année, à vous de voir.

Couronne des rois aux agrumes

Pour cette version je me suis inspirée de la jolie recette de Papilles et pupilles

– 280 g de farine

– 1 sachet de levure de boulanger déshydratée

– 80 ml de lait

– 1 œuf

– 4 cuillères à soupe de sucre

– 1 pincée de sel

– 1 cuillère à café de rhum

– 70 g de beurre à température ambiante

– les zestes d’un citron jaune et d’un citron vert

– écorces d’oranges et cédrat confits

– sucre en grains

Réhydratez la levure dans le lait tiède (pas chaud, cela tuerait la levure) pendant une bonne dizaine de minutes.

Mélangez ensuite farine, sucre, sel, zestes, œuf et levure-lait jusqu’à obtenir une pâte souple et élastique ( au robot pâtissier cela m’a bien pris 10 minutes). Incorporez ensuite le beurre jusqu’à obtenir une pâte homogène (encore 10 minutes minimum) que vous laisserez en boule. Couvrez ensuite d’un linge humide et placez au four à environ 40°C pour faire pousser.

Après au moins deux heures (la pâte doit avoir doublée de volume), dégazez en donnant de petits coups de poing dans la pâte, incorporez les agrumes confits (il serait peut-être judicieux de les incorporez dès le début pour avoir une répartissions homogène…). Formez de nouveau une boule que vous placez sur du papier sulfurisé sur la plaque du four. Faites ensuite un trou au centre que vous élargirez pour former la couronne. Laissez de nouveau pousser au four à 40°C au moins une heure.

(J’ai choisi de faire lever la pâte au four pour pouvoir réaliser la couronne dans la journée, mais Papilles et Pupilles préconise quant à elle de la laisser lever une nuit au réfrigérateur… pour obtenir une pousse plus douce et harmonieuse j’imagine…)

Puis dorez avec du lait et saupoudrez de sucre en grain. Enfournez à 180°C pour 30 minutes sans avoir fait de préchauffage (mon four chauffant peu mais irrégulièrement – j’ai d’ailleurs eu un petit soucis de pâte « un peu » trop cuite à la base… à vous d’adapter en fonction de votre four… Papilles et Pupilles proposait 150°C pendant 20 minutes).

couronne 2

Résultat: une douce brioche fondante et bien parfumée… Une recette à refaire!

couronne1

Galette des rois myrtilles-noisettes

Ceci n’est pas vraiment une recette mais plutôt une suggestion vous renvoyant à d’anciennes recettes:

Pour la pâte feuilletée j’avais opté pour une pâte feuilletée classique comme ici. Bien qu’elle soit bonne, pour les prochaines galettes je ferai plutôt une pâte feuilletée inversée comme l’année dernière, le résultat est plus spectaculaire et plus « professionnel »

Pour la frangipane = crème d’amande + crème pâtissière:

– j’ai remplacé la crème d’amandes par une crème de noisettes 😉

– j’ai ajouté de la purée de myrtilles (environ 100 g)

– pour le reste j’ai suivi la recette décrite .

galette 2

N.B.: j’ai choisi de réaliser le collage entre les deux pâtes à l’eau et non pas au blanc d’oeuf qui en coagulant peut être à la source de fuites… La galette à cuit à 180°C à four préchauffé pendant 35 minutes. J’ai réalisé un sirop de sucre pour « laquer » le dessus de la galette pendant les 5 dernières minutes de cuisson ça produit toujours son petit effet.

galette

Bon appétit!